Les petites choses préférées·Non classé

[Article maman invitée : Pink Polka Dots]

Pour ce 3ème témoignage de mamans sur ce blog, je vous présente Amandine, maman d’Henry (21 mois) et d’Olympia (10 mois), et créatrice de « Pink Polka Dots« , une agence de conseil en social media autour de l’enfance.

Merci beaucoup Amandine pour ton témoignage !

amandinel

« Le bonheur d’être maman !

J’ai très tôt su que je voulais être maman et avoir plusieurs enfants ! Je me suis vite sentie prête à vivre cette aventure et je savais que cela révolutionnerait ma vie… je ne savais juste pas à quel point !

Entre 20 et 30 ans, j’ai vécu ma vie à fond : j’ai voyagé partout avec mes copines aventurières comme moi et j’en garde surtout un souvenir de liberté incroyable ! Pendant nos semaines de voyages sac à dos, entre 2 stages ou pendant nos vacances, le monde était à nous (Laos, Vietnam, Birmanie, Costa Rica, Belize, Guatemala, Honduras, Chine…), nous n’avions pas de programme, nous pouvions aller où nous voulions, nous avons découvert des paysages dingues, des gens incroyables et nous n’avions souvent que peu de limites (il nous arrivait de dormir sur des plages, à des arrêts de bus, dans des petites cabanes, chez des inconnus…). Avec le recul c’était une folie, mais sur le moment, ce sentiment de liberté absolue, de pouvoir faire ce que l’on voulait était dingue ! Je suis également beaucoup sortie, mon célibat me permettait de passer d’un groupe d’amis à un autre, de rencontrer des gens nouveaux, d’être ouverte à tout. Vous l’avez compris, j’aimais me sentir libre et j’aimais les aventures du quotidien. 

J’en ai pleinement profité jusqu’au jour où j’ai été prête à me poser, à construire une vie plus stable, aimer de manière rationnelle et mesurée et pas passionnément et n’importe comment. Ce jour là, j’ai laissé Matthieu entrer dans ma vie et tout a très vite été très simple et fluide entre nous. C’était reposant, apaisant et surtout très agréable.

J’ai tout de suite voulu avoir des enfants avec lui et j’ai tout fait pour le convaincre car je suis assez impulsive et passionnée et quand je veux quelque chose, je m’impatiente vite ! Je sentais que cela bouleverserait ma vie et me rendrait infiniment heureuse, et cela a été le cas. 

Henry m’a permis de devenir maman et notre amour était intense, fusionnel. Moi qui adorais la liberté, je suis devenue une maman poule très protectrice, très à cheval sur les horaires, les rituels et ultra perfectionniste. Je voulais que tout soit parfait : être la meilleure des mamans et la femme idéale. Je me mettais beaucoup de pression sur tout cela mais j’étais infiniment heureuse. Comme si toute ma vie, j’avais attendue d’être maman pour me révéler. Mon fils a véritablement donné un sens à ma vie car je me sentais profondément utile à ses côtés, et il me rendait au centuple tout l’amour que je lui donnais. Heureusement, je ne me suis pas radicalement transformée du jour au lendemain, et j’ai toujours souhaité lui transmettre mon goût de l’aventure et de la découverte. Je ne suis pas une maman inquiète ni vraiment stressée, je laisse mes enfants faire leurs expériences, crapahuter où ils veulent, vivre leurs petites aventures personnelles, goûter à tout, essayer de nouvelles choses, sortir par tout temps, se rouler dans la boue, se mettre du chocolat partout, tout toucher, s’approcher de tous les animaux…. Heureusement avec Matthieu nous sommes complémentaires et il est beaucoup plus cadré, réfléchi, et craintif pour les enfants, ce qui permet d’éviter qu’ils ne se fassent mordre par un cheval ou attrapent une bronchite en restant des heures dehors sous la pluie !  Je suis très heureuse  de l’équilibre que nous avons trouvé avec eux : à la fois, nous les inondons d’amour et de câlins et les encourageons à fond tout le temps, mais nous les laissons aussi vivre leurs aventures de leur côté et Henry comme Pia Pia sont hyper attachés à nous bien sûr, mais aussi très sociables et curieux, et s’éloignent volontiers de nous pour aller jouer avec d’autres enfants ou faire de petites expériences personnelles ! 

Vous l’avez compris, je suis fan des enfants (surtout des miens) ! La conception d’un numéro deux était donc une évidence et comme pour Henry, j’ai rapidement été impatiente d’agrandir notre famille, d’autant que j’adore être enceinte ! Je me sens remplie d’amour, j’adore voir mon ventre s’arrondir (et avoir le droit de manger ce que je veux !). J’ai l’impression que pendant 9 mois la vie est comme suspendue, centrée autour de cette petite graine qui pousse en nous. Évidemment pour le 2ème on le vit moins intensément car le 1er prend beaucoup de place, mais cela reste une période très forte dans la vie d’une femme, une véritable parenthèse enchantée.

Pia Pia est arrivée dans notre vie tel un petit rayon de soleil : toujours souriante, curieuse de tout, jamais râleuse, super joueuse…un vrai bonheur ! Son arrivée m’a transformée tout autant que celle d’Henry car avec elle j’ai appris le lâcher-prise ! Elle a toujours été tellement cool et indépendante qu’elle nous a tous détendus. Même si cela a été difficile pour Henry car il a très brutalement chuté de son piédestal, cela a également permis de rééquilibrer notre relation qui était peut-être un peu trop fusionnelle. Il passe maintenant plus de temps à jouer avec son papa, qu’il adore, mais aussi avec sa sœur qui est sa première fan. Et comme avec deux enfants cela devient plus difficile d’être parfaite en toute circonstance, j’ai été contrainte de laisser entrer un peu de lâcher-prise dans ma vie, pour le plus grand bien de tous. Tant pis si les enfants se couchent plus tard, s’ils n’ont pas le temps de prendre un bain, s’ils ne mangent pas parfaitement équilibré… Si nous avons partagé un bon moment ensemble, que nous avons fait de jolies découvertes, que les enfants étaient heureux, alors c’est l’essentiel…

J’ai décidé de prendre un congé parental lorsqu’Olympia est arrivée, ce qui m’a permis d’avoir plus de temps à consacrer à mes enfants mais aussi à la lecture d’ouvrages sur la parentalité bienveillante. Certes ce n’est pas toujours facile à appliquer, mais lorsque cela fonctionne, cela me rend très heureuse car j’ai le sentiment d’avoir été une bonne maman, et d’avoir transmis quelque chose de positif à mes enfants, qui comptera dans la construction de leur personnalité d’adulte. 

J’espère vraiment qu’à travers notre éducation et notre amour ils deviendront des adultes biens dans leur peau, heureux,  à l’aise, sûrs d’eux, curieux, ouverts et bienveillants. Si c’est le cas alors ma vie aura été une réussite, et mon acharnement, ma détermination, ma fatigue parfois, tout ce temps et cette énergie que je leur consacre en auront largement valu la peine.

S’il y a bien une chose que je ne regretterai jamais dans la vie c’est d’être devenue maman. Il ne m’arrive jamais de repenser avec nostalgie à  ma vie d’avant car celle ci est tellement plus riche et belle, et surtout pleine de sens. Je suis extrêmement chanceuse d’avoir deux bébés qui sont en parfaite santé et sont tous les deux des amours. J’ai hâte de mettre le 3ème en route mais je me retiens un peu car j’aime tellement les bébés que j’ai envie de pouvoir en profiter à fond, et pour cela je préfère attendre que les 2 premiers soient rentrés à l’école et surtout, plus indépendants… »

Vous  pouvez retrouver Amandine sur son blog (clic clic ici !) et son Instagram (@pinkpolkadots.fr).

AC.

Publicités

4 réflexions au sujet de « [Article maman invitée : Pink Polka Dots] »

  1. J’adore les articles habituellement mais là je suis plutôt déçue du choix. Je trouve cette femme assez sélective et met en exergue une vie « trop lisse et parfaite » pour l’être justement. Beaucoup de mamans n’ont pas les moyens d’habiller leurs enfants dans de grandes marques ou d’aller prendre le goûter dans les cafés les plus chics de la capitale et je trouve cette atmosphère très superficielle, peu fédératrice.
    Dommage !
    Marine

    J'aime

    1. Bonjour Marine, je suis désolée si ce témoignage vous a déplu, mais l’intérêt est ici de faire témoigner des mamans ayant des vies et des points de vue différents… pour ma part, je ne vais pas dans les cafés les plus chics (un Mc Do avec mes enfants tient de la grande sortie 😉 ), et mes enfants sont la plupart du temps habillés avec des vêtements de récup ou de chez Kiabi (et je les trouve très beaux ainsi 😉 ). Cela ne m’empêche pas d’apprécier Amandine, et de suivre des comptes sur IG différents du mien. Il faut arriver à prendre du recul par rapport aux réseaux sociaux qui, je vous l’accorde, montrent quelquefois une vie « lisse » et qui peut sembler parfaite. Mais ce n’est pas la vraie vie ! La vie réelle n’est pas comme cela, et c’est bien mieux comme ça 🙂 Je vous souhaite une belle journée, à bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s